Resident Evil 7: Biohazard

J’ai eu du mal à être effrayé avec succès par des choses d’horreur tout au long de ma vie. Flippé oui, mais effrayé? Pas vraiment. Chaque personne sourde que j’ai jamais connue a le même problème (bien que ce soit vraiment un problème?) Il en va de même pour les jeux d’horreur. J’ai joué The Evil Within et Outlast et aucun des deux n’a vraiment fait quoi que ce soit pour moi car une grande partie de l’histoire et du plaisir est dans la peur.

Entrez Resident Evil 7: Biohazard

Cela a commencé un peu lentement et bien que j’étais étonné de la beauté du jeu, j’étais déçu quand j’ai commencé à explorer la maison d’hôtes Baker. Bien sûr, c’était étrange mais rien n’était particulièrement effrayant, sauf quand un cafard a rampé sur la main d’Ethan et que le contrôleur a vibré comme il le faisait, mais c’est parce que j’ai été traumatisé par des cafards grâce à un voisin thésauriseur dans le bâtiment dans lequel j’habitais .

Après les 20 premières minutes environ, une fois que vous êtes passé devant la maison d’hôtes, les choses deviennent effrayantes, même pour moi, une personne totalement sourde et sans peur. Les visuels tels que le monde incroyablement réaliste et le mauvais éclairage associés à un dégoût juste général (ouvrez le réfrigérateur ou le micro-ondes dans la maison d’hôtes et vous comprendrez) vous laisse avec un sentiment constant d’effroi, vous demandant ce qui se passe. pour vous avoir ensuite.

Une autre grande partie de ce qui a rendu RE7 si effrayant pour moi, c’est que personne ne peut mourir de panique. Vous tirez sur l’enfer des gens, vous vous éloignez, et quand vous revenez, ils sont partis, se cachant évidemment quelque part dans un coin sombre pour vous poursuivre avec n’importe quelle arme qu’ils manient.

Trop peur de me tourner le dos et de courir, à plusieurs reprises, je suis resté là et j’ai laissé mourir Ethan, puis je me suis souvenu d’essayer d’éviter cette zone la prochaine fois.


Lancer un dé en ligne avec : https://www.dado-virtual.com


RE7 se débrouille plutôt bien avec les aspects les plus élémentaires de l’accessibilité pour les sourds. Les sous-titres de dialogue sont précis et faciles à lire et comprennent le sous-titrage des objets du jeu avec des écritures qui peuvent être difficiles à voir.

Les indices visuels sont clairs et utiles, passant d’un simple indicateur à proximité d’un objet actionnable à une instruction sur le bouton à pousser lorsqu’il est suffisamment proche pour interagir avec lui.

Là où RE7 échoue, c’est dans les petites choses qu’ils auraient pu facilement ajouter qui permettraient aux joueurs sourds de profiter de la même expérience que les joueurs entendants. Il y a beaucoup de sons ambiants qui ne sont pas notés tout au long du jeu, grâce au manque d’indicateurs visuels ou de sous-titrage. Bruits dans toute la maison qui ajoutent au facteur de fluage, tels que les sons de la vieille maison grinçante et les sons extérieurs du Bayou. Il y a des bruits que les ennemis font lorsqu’ils sont à proximité mais hors de votre champ de vision qui vous permettent de les cacher ou de les éviter. Il y a des puzzles qui nécessitent que le joueur écoute les sons pour éviter les dommages lorsqu’ils se trompent. Un son indique également si vous avez atteint ou non le point faible de l’ennemi, ce qui vous permet d’économiser sur les munitions. Aucune de ces choses n’était sous-titrée, donc les joueurs sourds manquent tous ces incroyables effets ajoutés. (Merci à @HxCVarrath et @MHZoda pour leur aide avec cette partie de la revue! Mon partenaire habituel de revue de jeu avait trop peur de l’aider, tout comme mon assistant de secours. Apparemment, ce jeu était beaucoup plus effrayant pour entendre les gens .)

Resident Evil 7: Biohazard est un beau jeu (vous savez, d’une manière grossière) et je me suis constamment étonné de voir à quoi ressemblaient les sacs à ordures, mais finalement c’est décevant parce que tant de choses ont été négligées en termes d’accessibilité. Ce n’est pas injouable par tous les moyens et les joueurs sourds peuvent toujours en profiter facilement, mais c’est l’un de ces cas où je suis déçu de ce que cela aurait pu être pour les joueurs sourds mais ne l’était pas.

Bottom Line

Resident Evil 7: Biohazard est un beau jeu (vous savez, d’une manière grossière) et je me suis constamment étonné de voir à quoi ressemblaient les sacs à ordures, mais finalement c’est décevant parce que tant de choses ont été négligées en termes d’accessibilité. Ce n’est pas injouable par tous les moyens et les joueurs sourds peuvent toujours en profiter facilement, mais c’est l’un de ces cas où je suis déçu de ce que cela aurait pu être pour les joueurs sourds mais ne l’était pas.

Mots clés: Accessibilité, Capcom, Deaf Game Reviews, Deaf Gamer, Deaf Video Game Reviews, Playstation 4, PS4, Resident Evil 7, Resident Evil 7 Biohazard, Revues de jeux vidéo, Jeux vidéo, Xbox One

Camilette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page